Les Vétérinaires, la dernière ligne de défense de l’homéopathie

Par zeteditor

Dans une récente tribune des Echos , nous pouvons lire la phrase suivante: “mais pourquoi les vétérinaires emploient-ils l’homéopathie ? S’agit-il d’un placebo animal ?”. Voilà où nous en sommes arrivés grâce au travail continuel de confrères tenants d’une pratique ubuesque et dépassée. Notre profession est devenu un argument publicitaire pour les défenseurs de l’homéopathie. …

Pourquoi l’ homéopathie a-t-elle toujours des adeptes?

Par zeteditor

Comment est-il possible, au 21e siècle, de pouvoir encore parler d’homéopathie autrement que comme d’une croyance folklorique appartenant au passé ? Ne sommes nous pas tous censés sinon parler, du moins pouvoir comprendre de la même façon, un langage scientifique construit sur une base logique partagée par tous. Que certains puissent croire (en l’homéopathie) vient,…

De la nécessité d’évaluer les traitements alternatifs en élevage

Par zeteditor

Si pour les traitements conventionnels il existe une procédure rigoureuse d’évaluation de l’innocuité et de l’efficacité des traitements pour l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché, ce n’est pas le cas pour les médecines alternatives, pour lesquelles la législation peut être floue ou inexistante.

Est-il acceptable de prescrire un placebo ?

Par zeteditor

«L’homéopathie n’a pas fait la preuve de son efficacité au-delà de l’effet placebo ou des effets contextuels, mais au moins a-t-elle une action équivalente à ceux-ci donc elle n’est pas ‘sans effet’».Cet argument est régulièrement avancé pour justifier la prescription de celle-ci, au prétexte de moindre toxicité, de moindre coût, de choix du propriétaire et…

Non, notre profession n’est pas (plus) scientifique !

Par zeteditor

Pourtant au début du siècle dernier, tout commençait bien, nos grands anciens donnaient leur nom à des bacilles ou œuvraient à éradiquer des maladies mortelles. Plus récemment et de façon un peu brouillonne, nos pères, dans les campagnes, gagnaient la bataille contre les rebouteux, les toucheurs et autres empiriques.