Que l’on croie ou non !

Par zeteditor

La semaine où l’HAS rend son verdict sur l’efficacité de l’homéopathie et l’absurdité de son remboursement par notre système de santé, un responsable de la commission médecines alternatives de la SNGTV nous a fortement surpris par une (entre autres) de ses phrases issue de son interview retranscrit dans le dossier de la Dépêche Vétérinaire :…

Les arguments douteux : n°1, l’argument galiléen.

Par zeteditor

En décembre 1999, Laurent Puech rédigeait un article dans le numéro 240 de science et pseudosciences, sur une liste de 13 arguments régulièrement utilisés par les adeptes des pseudosciences pour justifier leur croyance et le rejet des arguments de leurs détracteurs. Nous allons reprendre son travail et l’adapter aux pseudo-médecines, en particulier dans le monde…

Les Vétérinaires, la dernière ligne de défense de l’homéopathie

Par zeteditor

Dans une récente tribune des Echos , nous pouvons lire la phrase suivante: “mais pourquoi les vétérinaires emploient-ils l’homéopathie ? S’agit-il d’un placebo animal ?”. Voilà où nous en sommes arrivés grâce au travail continuel de confrères tenants d’une pratique ubuesque et dépassée. Notre profession est devenu un argument publicitaire pour les défenseurs de l’homéopathie. …

Pourquoi l’ homéopathie a-t-elle toujours des adeptes?

Par zeteditor

Comment est-il possible, au 21e siècle, de pouvoir encore parler d’homéopathie autrement que comme d’une croyance folklorique appartenant au passé ? Ne sommes nous pas tous censés sinon parler, du moins pouvoir comprendre de la même façon, un langage scientifique construit sur une base logique partagée par tous. Que certains puissent croire (en l’homéopathie) vient,…

De la nécessité d’évaluer les traitements alternatifs en élevage

Par zeteditor

Si pour les traitements conventionnels il existe une procédure rigoureuse d’évaluation de l’innocuité et de l’efficacité des traitements pour l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché, ce n’est pas le cas pour les médecines alternatives, pour lesquelles la législation peut être floue ou inexistante.